27 août 2016

Colonia


L'action de Colonia se situe au Chili en 1973. Dans le contexte trouble d'une révolution populaire, Lena, hôtesse de l'air, et Daniel, militant et photographe,
sont un couple d'étrangers. Ils sont incarnés par Emma Watson et Daniel Brühl. Par un coup d'état, le général Pinochet s'empare du pouvoir. C'est alors que Daniel est capturé et emmené à Colonia, à savoir la Colonia Dignidad, un camp entouré de mystère. Lena va s'y rendre de façon volontaire afin de tenter de sauver Daniel. Elle va y découvrir l'horreur d'un système proche d'une secte...

Ce film basé sur des faits historiques est captivant. Il est réussi grâce aux deux acteurs principaux, mais aussi via l’atmosphère du camp et les décors. Le spectateur est sous-tension : le suspense est haletant durant 1h50, jusqu’aux dernières images. Michael Nyqvist est glaçant dans le rôle de Paul Schäfer, le tyrannique dirigeant de Colonia. Certaines scènes ultra-réalistes sont très dures. Un thriller son fond historique réussi que je recommande vivement.

21 août 2016

Barbie


Le musée des Arts Décoratifs consacre jusqu'au 18 septembre 2016 une exposition exceptionnelle à Barbie, pour la première fois au monde.

700 poupées Barbie sont visibles au cœur d'un espace très girly, mis en scène sur 1500m2.
C'est l'occasion d'apprendre l'histoire de la création de cette poupée : Barbie a 57 ans, elle a été inventée par une américaine pour sa fille Barbara. On peut admirer la première poupée vendue uniquement avec un maillot de bain noir et blanc, afin que les consommatrices achètent des vêtements et accessoires séparément.

La fameuse poupée
est présente aujourd’hui dans 150 pays, a 150 visages différents, 4 silhouettes, 180 couleurs d'yeux, 23 couleurs de cheveux et 8 couleurs de peaux pour s'adapter aux différents marchés.


Des éditions limitées de créateurs sont mises en scène et défilent sur des mini podiums animés. Faites un tour à la boutique du musée pour retrouver des modèles en édition limitée à la vente.

On y apprend des anecdotes surprenantes ou amusantes :

- Barbie a marché sur la lune avant les américains ! 
- Elle a exercé plus de 150 métiers, des plus classiques aux plus avant-gardistes, aussi divers que médecin, championne de gym, speakerine, femme politique, ...
- Ken était son amoureux depuis 1967 mais elle l'a quitté en 2004 pour Blaine un surfeur beaucoup plus tendance ! Elle est désormais célibataire et s'épanouit dans ses différentes activités et loisirs.


Un sketch très drôle de Saturday Night Live présentant Kristen Wigg en Barbie est diffusé en fin d'exposition, en alternance avec le clip Barbie Girl d'Aqua, succès du Top 50 de 1997.
 

18 juillet 2016

Gus Van Sant



Après l'exposition Scorsese, la Cinémathèque française consacre une rétrospective à Gus Van Sant.

L'exposition débute par des extraits de films. Sa filmographie est riche et variée, avec des opus souvent sensibles et personnels, dont :
- la palme d'or Elephant 
- Last days sur les derniers jours de Kurt Cobain avec Michael Pitt
- le poétique Restless avec Mia Wasikowska et Henry Hopper
- l'engagé Harvey Milk qui valut l'Oscar à Sean Penn
- My own private Idaho avec le regretté River Phoenix 
- l'expérimental Gerry avec Matt Damon.

Mala Noche,
sorti en 1986, son premier film autoproduit, respectait déjà les 10 règles du dogme. En regardant ses films, c'est davantage un cinéaste d'acteurs que d'actrices (à l'exception de Prête à tout qui révéla Nicole Kidman) ou plutôt un réalisateur d'une génération ou de tribus, comme avec Paranoid park sur les skateurs de Portland sa ville natale, lui qui est diplômé de la Rhode Island School of design.

On découvre ensuite de nombreuses photos, des portraits (dont un superbe de David Bowie) ou des polaroids noir et blanc, la plupart provenant de séries "cut-ups" ou collages classés par ordre alphabétique et regroupant des inconnus et célèbres, souvent des acteurs en devenir.

Il y a ensuite des vidéos documentaires, storyboards et photos de tournages. L'exposition est l'occasion de redécouvrir le remake qu'il avait fait de Psycho avec Anne Heche mais surtout à quel point il est passionné de musique : il a notamment réalisé de nombreux clips des Red Hot Chili Peppers et Fame de David Bowie que l'on peut redécouvrir dans un espace très cocooning. Sa musique de film la plus poussée est celle qui est présente dans Last days, Michael Pitt ayant interprété lui-même les morceaux.

Enfin, on peut admirer des peintures et dessins, qui sont des œuvres conçues indépendamment des films, dont ces deux tableaux qui m'ont beaucoup plu :